Restauration - Création

Restaurations fondamentales

Restaurations fondamentales

Sarcophage d’Ahiram (Xème siècle av. J.-C.), Musée national de Beyrouth (Liban). Etude, restauration, assistance-conseil au transport pour exposition à l’IMA. 
L’étude a consisté dans l’analyse des matériaux (pierre et polychromie), leur identification archéologique, les altérations structurelles et superficielles. Une fissure dangereuse dans la paroi de la cuve a conduit à la consolidation de celle-ci ; La surface très encrassée de la pierre a été nettoyée et a fait apparaître quelques traces de polychromie d’origine. 
Enfin, la fragilité de l’oeuvre et son importance archéologique majeure ont conduit à l’élaboration d’un cahier des charges contraignant pour l’entreprise de transport, en vue du convoiement de l’oeuvre de Beyrouth à Paris. 

« Transi » (milieu XVIème siècle) Ligier Richier,
Eglise Saint Etienne de Bar-le-Duc (Meuse)
Bilan sanitaire et restauration.

Puits de Moïse (1396-1404) Claus Sluter, Jean Malouel Chartreuse de Champmol, Dijon Etude de la polychromie (en collaboration) et restauration.